Présentation

École Enitéo SUISSE

À QUI S’ADRESSE LA FORMATION

La formation s’adresse à des professionnels inscrits dans une pratique : médecins, médecins spécialistes, psychologues, psychothérapeutes, dentistes, paramédicaux, travailleurs sociaux, inrmiers(ières), conseillers d’orientation, psychoéducateurs(trices), orthophonistes, ergothérapeutes, arts-thérapeutes, thérapeutes et tous ceux qui répondent aux exigences de la fondation Milton H. Erickson. Les étudiants et les résidents peuvent, sous certaines conditions, présenter leur candidature.

POURQUOI SUIVRE CETTE FORMATION?

Ces séminaires ont pour but de donner une solide formation aux professionnels(les) (et non seulement une initiation à cette approche). Avec l’hypnose clinique et l’approche éricksonienne, vous intégrez des outils utiles pour travailler avec la résistance du patient, mais aussi pour l’aider à potentialiser les facteurs de créativités. Durant la formation, nous touchons des applications cliniques pratiques et théoriques.

Elle a été documentée dans de nombreuses publications scientifiques lors des dernières décennies du 20ème siècle comme méthode efficace et se différencie de ce fait des principes des médecines complémentaires.

L’hypnose médicale est une forme de communication verbale et non-verbale, centrée sur la personne. Elle permet au patient d’atteindre un état de transe de profondeur variable où il lui est possible de se vivre à un autre niveau de conscience que celui du rationnel, de l’analytique ou celui influencé par la volonté, mais celui de l’intuitif, de la fantaisie, et centré sur le sensoriel.

Dans la transe, peuvent survenir des phénomènes qu’on nomme hypnotiques (comme l’anesthésie, la catalepsie, la dissociation, la régression, l’amnésie, les signaux idéomoteurs, etc), phénomènes qui sont certes connus dans la vie de tous les jours, mais qui seront vécus sous hypnose de manière particulièrement intense. Ils peuvent être utilisés dans beaucoup de domaines médicaux comme la chirurgie, l’anesthésie, l’obstétrique, la psychosomatique, la pédiatrie, la médecine dentaire, etc.